MonForfait-EnLigne.com

Forfait B&You 4G - 9.99€/mois sans engagement

Bouygues Telecom veut couper l’itinérance entre Free Mobile et Orange

B&You

bouygues-630x313

Durant le mois de Juillet 2016, l’opérateur Bouygues Telecom a décidé d’attaquer l’accord d’itinérance entre Free Mobile et Orange auprès du conseil de la concurrence. Alors que ces plaintes n’ont jamais apporté les résultats escomptés, le géant du BTP entend une nouvelle fois parvenir à faire annuler l’accord entre les deux opérateurs

Courant 2015, Bouygues Telecom avait demandé à l’ARCEP d’accélérer la fin de l’accord d’itinérance entre Orange et Free Mobile. A cette époque, l’opérateur justifiait sa demande par le fait que Free Mobile ne satisfaisait pas à ses engagements en terme de couverture et que ce contrat d’itinérance en était la cause. Cependant, l’ARCEP avait estimé que les justifications étaient suffisantes pour remettre en cause cet accord et en accélérer la sortie.

Bis Repetita ?

Aujourd’hui, c’est le nouvel accord conclut le 15 juin auquel s’attaque Martin Bouygues. L’opérateur a saisi l’autorité de la concurrence afin de faire sanctionner Free Mobile et Orange, mais aussi et surtout pour faire annuler sans délai ce contrat. La raison évoquée est très simple, alors que Bouygues Telecom souhaitait voir cet accord disparaître avant d’essuyer un refus de l’ARCEP, au mois de juin, Free Mobile et Orange ont signé la prolongation de cet accord d’itinérance jusqu’en 2020.

Il ne s’agit pas d’une simple prolongation de l’accord existant, mais bien d’une modification de ce dernier, avec la mise en place d’échéances précises quant à la sortie progressive. L’arrêt se fera donc en douceur, et le débit en itinérance des clients Free Mobile sera progressivement bridé, si cela n’était pas encore le cas… Ce bridage ce fera également par zone géographique.

Free a d’ailleurs annoncé cette information à ses utilisateurs il y a quelques semaines, et a procédé à l’affichage des zones concernées sur son site internet et dans sa brochure tarifaire.

Une demande complexe

Bien que Bouygues Telecom puisse estimer que l’ARCEP ait accordé des délais trop longs à Orange et Free Mobile, il est néanmoins impossible de faire cesser cet accord immédiatement. Une telle décision risquerait de mettre en péril toute l’activité de Free Mobile et donc des emplois.

En effet, le réseau de l’opérateur étant encore parsemé d’un grand nombre de zones d’itinérance, de nombreux clients pourraient se retrouver dans des zones sans couverture Free Mobile et donc provoquer une vague importante de résiliation…

Cependant, cette plainte de Bouygues Telecom peut paraître très surprenante cas dans le même temps, Stéphane RICHARD, président d’Orange, estime qu’un rapprochement entre SFR, Bouygues Telecom et Free serait de nouveau d’actualité… Bouygues Telecom a d’ores et déjà publié un communiqué de presse pour démentir cette information

La suite au prochain épisode !


Laisser une réponse

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

*